Les dernières entreprises en compétition ont présenté leurs ambitions devant les partenaires de la CleanTech Vallée ce Jeudi 11 juillet à Bagnols-sur-Cèze. L’objectif de ce concours est de proposer un programme d’accompagnement sur 9 mois au sein de la Villa. En effet, cet espace de partage entre les membres de la CleanTech Vallée et les jeunes entreprises sélectionnées abritera le CleanTech Booster. D’ailleurs, il s’agit d’une démarche collaborative permettant à l’association d’accélérer la réindustrialisation du Gard par l’écologie et l’innovation verte.

Depuis le mois d’avril, les membres de la CleanTech Vallée, ont participé à la sélection des startups et PME. Plus de 30 entreprises de toute l Occitanie, ont présenté leur candidature, démontrant l’attractivité de l’écosystème local. Les lauréates ont été choisies Jeudi 11 juillet à l’Institut de Chimie Séparative de Marcoule. Les 11 lauréates intègreront donc le CleanTech Booster dès la rentrée 2019. Elles bénéficieront d’un programme d’accompagnement de haut niveau. D’ailleurs, la CleanTech Vallée et son Booster formeront un tremplin financier et organisationnel pour les entreprises lauréates du concours.


Qui sont les entreprises lauréates qui vont intégrer le CleanTech Booster ?


Ce sont 5 PME innovantes et 6 start-up qui feront l’objet d’un accompagnement personnalisé à partir de septembre 2019. Les 11 lauréates composent la première promotion de l’accélérateur d’entreprises proposé par la CleanTech Vallée.


Les PME innovantes

logo alcyon Booster

Cette PME, dirigée par Cindy Coq depuis 1994, oeuvre à la valorisation des déchets et la production d’énergies renouvelables. Dans l’économie circulaire, leur méthanisation est une thématique intéressante, qui viendra à être développée au sein du CleanTech Booster.

logo eai ingénierie BoosterFondée en 2008 par Laurence Sanguinetti-Julien, cette entreprise gardoise intervient dans la gestion de projet. Elle traite de la supervision de chantier et métiers du nucléaire. Son activité consiste en la création d’une nouvelle solution de gestion documentaire appliquée à la déconstruction. Elle fiabilise et uniformise les bases de données afin d’industrialiser la gestion documentaire et de simplifier les processus.


logo fadilec BoosterLe robot industriel créé par Fadilec a su convaincre le jury établi. Permettant l’inspection et la mesure en milieu hostile, cette PME gardoise est dirigée par Didier Farigoule. Elle déploie des solutions innovantes pour mieux caractériser les déchets et les orienter dans les bonnes filières.



logo gambi-m BoosterLa PME, née en 2016 et dirigée par Franck Martin, axe son activité de services et produits liés à l’ingénierie 3D du bâtiment. Son activité sétend autour de différents projets allant de l’utilisation de drones à la démocratisation des environnements 3D en passant par la modélisation automatique.



logo sirea group Bruno Bouteille et son entreprise castraise proposent des solutions pour l’automatisme et la gestion de l’énergie. Sirea intègre donc un système monitoré d’autoconsommation qui privilégie les sources d’énergies renouvelables en permettant le stockage du surplus d’énergie.

 

Les start-ups

logo alfileo BoosterCette start-up nîmoise, dirigée par Philippe Junca, propose une offre de services autour de l’innovation et de la gestion de projets et des solutions IoT prêtes à être déployées pour des besoins de gestion de flottes de véhicules, d’efficacité énergétique, de pilotage de chaîne logistique, de maintenance prédictive et d’optimisation d’assets.


logo caprionis La start-up montpelliéraine et son dirigeant Guillaume Bros, accompagnent les professionnels du bâtiment dans le réemploi et le recyclage des matériaux grâce à sa plateforme web et son offre de services. Son activité intègre les études de faisabilité, les diagnostics déchets, la formation sur le réemploi mais aussi des services de négoce et de marketplace.


logo innowtech BoosterCette start-up située dans le Gard et dirigée par Alain Godot, conçoit et développe des robots capteurs pour répondre à des besoins de mesure en milieux sensibles. Ces produits sont des systèmes modulables en fonction des contraintes et des besoins à l’environnement.


logo isymap Cette jeune entreprise gardoise menée par Marie-Anne Lissandre associe ses capteurs autonomes, miniaturisés, géolocalisés et connectés aux logiciels de recueil, de traitement et de gestion des données par cartographie et outils d’aide à la décision. Ses applications, produits et services sont adaptables et multiples dans tous les milieux qu’ils soient classiques ou hostiles.


logo mireio BoosterLa start-up héraultaise dirigée par Philippe Guigon met au point la structure extérieure isolante sur ossature bois. Celle-ci peut s’appliquer pour la rénovation des bâtiments collectifs et tertiaires couplée à une solution de smart building pour améliorer la performance énergétique.


logo safenergy La jeune entreprise montpelliéraine et son dirigeant Pierre Fourcade développent une plateforme en ligne. Elle permet d’accélérer le déploiement d’applications mobiles pour les opérateurs industriels visant l’inspection technique des parcs éolien et solaire. Elle peut aussi s’appliquer pour la prévention des risques matériels, humains, et environnementaux.